Unicarton

Marc De La Flosse

Marc DE LA FLOSSE

PDG UNICARTON

www.covepa-michels.fr

POUVEZ-VOUS PRÉSENTER LES ACTIVITÉS D'UNICARTON ?

Unicarton, au travers de sa filiale Covepa-Michels, est l'un des leaders français du cartonnage pliant avec un chiffre d'affaires de 15 M€ en 2009. Spécialisés dans l'impression de boîtes pliantes, nous fournissons essentiellement le secteur de l'agroalimentaire : pack de yaourt ou de boisson, boîte de farine, sucre...

Grâce à la créativité de notre bureau d'étude et notre maîtrise des techniques de pointes en impression, nous figurons parmi les leaders technologiques de notre métier. Ce savoir-faire est nécessaire pour satisfaire nos clients tels que Materne, Andros ou Ebly. Notre usine, située à Châteauroux, employant 100 personnes, transforme 12 000 tonnes de carton par an, essentiellement recyclé.

QUELS DEVELOPPEMENTS A MOYEN TERME ?

Depuis plusieurs années, nous avons investi dans les logiciels et les techniques de pré-presse. Nous avons désormais une situation de leadership technologique qu'il va nous falloir conserver. Le premier enjeu de 2010 sera d'améliorer notre productivité et donc notre rentabilité sur les métiers de fi nition en procédant à de nouveaux investissements. Notre autre objectif, à moyen terme, est d'augmenter le nombre de nos sites de production, ce qui nous permettra de travailler avec les majors de l'agroalimentaire. Sur ce marché très atomisé, l'atteinte d'une certaine taille permet la prise de nouvelles parts de marché et donc un accroissement plus rapide du chiff re d'aff aires. Dans cette optique, nous sommes à l'aff ut d'opportunités de croissance externe.

QUE VOUS A APPORTÉ ENTREPRENEUR VENTURE ?

L'entrée au capital d'Entrepreneur Venture est structurante à plusieurs niveaux. Tout d'abord, et cela était pour nous primordial, nous avons désormais un partenaire solide et déterminé à accompagner notre développement. Ensuite, nous avons pu procéder à une importante restructuration bilancielle. Ceci, accompagné d'un renforts de nos fonds propres, nous permet aujourd'hui d'être en bonne situation pour pouvoir procéder à d'éventuelles nouvelles acquisitions d'entreprises concurrentes.